Cuisine et armoires - WOOD Cerise

Fusion classique et contemporaine à Madrid

Gonzalodelval_Fuencarral14
Gonzalodelval_Fuencarral17
Gonzalodelval_Fuencarral20

Situé au cœur de Madrid, dans un immeuble du début du XXe siècle, un jeune couple a décidé de donner une touche de modernité à sa maison classique. Ils recherchaient un design fonctionnel et contemporain qui s’intégrerait harmonieusement à la beauté architecturale originale du bâtiment.

Le besoin d’un espace continu unifiant la cuisine, la salle à manger et le salon était le principal défi du projet. La conception proposée a fait tomber les barrières qui isolaient la cuisine, en l’ouvrant sur le salon et le hall, permettant ainsi à la lumière naturelle d’envahir et d’embellir tous les espaces.

L’espace a été compartimenté grâce à l’intégration astucieuse d’un placard et d’une péninsule qui délimitent les pièces sans les fermer. L’intégration de ces éléments a permis de maximiser le stockage, répondant ainsi à une autre exigence essentielle des propriétaires. Des armoires ont été ajoutées dans la chambre et dans l’entrée, ce qui a permis d’accroître les possibilités de rangement.

Les finitions choisies présentent une cuisine élégante avec les poignées STRATIFIÉ en métal et PLANTEA en blanc. Le plan de travail en pierre naturelle apporte force et distinction, tandis que les armoires en cerisier avec les poignées PLANTEA noires et blanches ajoutent de la chaleur. Le contraste des textures et des couleurs, où prédominent les tons vanille, ivoire et blanc cassé, donne à la pièce une impression d’espace et de luminosité.

La rénovation a permis de créer un espace ouvert et cohérent qui répond aux besoins et à l’esthétique contemporaine souhaitée par le couple. Malgré sa nouvelle modernité, la maison conserve l’essence et le charme des bâtiments madrilènes du début du XXe siècle, formant un équilibre parfait entre le nouveau et le traditionnel.

Gonzalodelval_Fuencarral2
Gonzalodelval_Fuencarral11
Gonzalodelval_Fuencarral21

Projet :

Gonzalo del Val

Photographies:

José Hevia